Excursion : une journée magique à Tanger

Tanger centre-ville Au nord du Maroc, dans une des plus belles baies de la Méditerranée s’élève Tanger, seul endroit où il est possible de se baigner aussi bien dans l’océan Atlantique que dans la Méditerranée.

Cette ville mythique, regorgeant de petits trésors d’histoire, a séduit et fasciné bien des générations d’artistes et de voyageurs – Beckett, Henri Matisse, Delacroix... Paul Bowles la qualifia dans son Réveillon à Tanger de "dream city" : le visiteur y court après fantômes européens et vestiges d’une époque où la ville rayonnait dans le monde entier.

Quatre mille ans d’histoire

Nichée à l’entrée du détroit de Gibraltar, Tanger fut sans doute la ville la plus convoitée à travers les époques ; du fait de sa position stratégique aux portes de l’Afrique, carthaginois, romains, vandales, phéniciens ou encore berbères, espagnols, portugais, français et anglais se la sont disputée depuis sa fondation au IVè siècle avant J-C. Conquise, reprise, libérée à plusieurs reprises, la cité mythologique a su tirer parti de ses influences diverses pour accroître son potentiel culturel et acquérir un statut tout particulier.

Redevenue marocaine en 1956 suite à la décolonisation, Tanger gardera cependant l’héritage de cette histoire hors du commun et son atmosphère cosmopolite singulière ; ainsi Tanger est d’abord un lieu à vivre, avec sa cité ancienne et son port qui garantissent un total dépaysement.

Des sites incontournables

Café Hafa à TangerLa vieille ville, baptisée médina, comporte une multitude d’échoppes et de ruelles qui suscitent une certaine fascination emprunte de nostalgie. On y pénètre par le Grand Socco, vaste place ronde où les passants flânent à toute heure du jour et de la nuit ; cernée d’impressionnants remparts datés de la période portugaise, la cité ancienne recèle bazars, herboristeries et bijouteries où il est délectable de se perdre.

Dédales de rues et escaliers abrupts ponctuent la traversée, avant d’arriver enfin sur la place de la Kasbah : au fond, une porte grillagée laisse entrevoir la mer tandis que, sur l’esplanade, des Tangérois se livrent au farniente devant les va-et-vient du port. Pour une pause thé à la menthe, la placette du Petit Socco en contrebas présente des allures andalouses et une foule de cafés.

Quelques adresses

Parmi ce festival de son et de couleur qu’offre Tanger, on peut recommander quelques terrasses et restaurants comme le café Hafa, aux tables disposées en escalier face au détroit de Gibraltar où les intellectuels ont encore pour habitude de se retrouver (quartier Marchan).

Pour goûter à la fameuse bissara – soupe de fève accompagnée d’huile d’olive et de pain frais – ou à un couscous authentique débordant de légumes de saison et de raisin cuit, le restaurant Victoria dans la médina est idéal. Il ne reste plus qu’à déambuler pour apprécier l’ambiance et le rythme si particuliers de la ville.

Écrit par Maxime le dans Mes voyages

Un petit partage ?

Donner votre avis

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : mg33zkh2s8